Jennifer Aniston est-elle enfin enceinte ?

Jennifer Aniston ne se doutait certainement pas que son apparition lors de l’avant-première de son nouveau film « Les Miller – une famille en herbe » déclencherait la rumeur. L’actrice américaine de 44 ans est elle enceinte ? C’est ce que pourraient laisser penser ces clichés qui laisse deviner un petit ventre naissant.

Jennifer Aniston attend-elle un bébé ?

Jennifer Aniston est elle enceinte Future maman ou pas ?

Serait-ce un ventre de femme enceinte ?

La star est régulièrement l’objet de rumeurs de la part des tabloïds. Aussi avait-elle créé le buzz lorsqu’elle était apparue enceinte pour une publicité pour une eau minérale Smartwater. Le film publicitaire était bien-sûr un montage qui faisait un clin d’oeil à ces rumeurs sur sa potentielle grossesse.

enceinte-pour-une-publicite_680

jennifer-en-femme-enceinte_2

 

Vince Vaughn bientôt papa une seconde fois

L’acteur américain de 43 ans et son épouse Kyla Weber attendent un heureux évènement, qui devrait arriver dans les jours qui viennent. Le futur papa va bientôt accueillir un nouvel arrivant dans la famille.

Vince Vaughn à nouveau futur papa

La future maman est enceinte de 9 mois, et l’arrivée de bébé ne saurait tarder. Vince et sa femme ont déjà une petite fille de 2 ans et demi, qui se prénomme Locklyn. Ils sont mariés depuis maintenant trois ans. Cette photo a été prise à Disneyland (USA) lors d’un séjour en famille.

La femme de Vince Vaughn est enceinte du deuxième

Ci-dessus, on peut voir la future maman dans ses vêtements de grossesse, une robe bustier noire longue. Bébé est attendu pour le 5 Août, mais on ne sait pas encore si ce sera une fille ou un garçon, ni le (ou les) prénom(s) choisi(s).

De l’origine du tee shirt jusqu’au t-shirt de grossesse

L’étymologie du mot est relativement simple, et provient de l’anglais. « T » pour la forme qu’il rappelle, et « Shirt » qui veut dire « Chemise ». Le mot s’écrit de différentes manières, de sorte que chacun se l’approprie. T-shirt, tee shirt ou même ticheurte.

Aujourd’hui quasiment universel, tendance, décliné en multiples formes et versions, pour homme, pour femme comme par exemple en tee shirt grossesse, pour enfant, en vêtement de nuit… Ce haut simple prend ses origines il y a plus d’un siècle. L’histoire du tee shirt ne s’est pas faite en un jour, et a connu de nombreux faits marquants.

Au courant du XIXème siècle, le tee shirt était essentiellement un sous-vêtement, plutôt porté par les hommes des classes populaires. De nombreux historiens s’accordent à dire qu’il s’agit d’une évolution de l’Union Suit, sorte de combinaison des travailleurs. Ce sous-vêtement a été « séparé » en deux pièces distinctes, afin que les mineurs et dockers puissent aisément enlever le haut lorsqu’il faisait trop chaud.

L'Union Suit, sous-vêtement des travailleurs qui donna naissance au tee shirt

Mais le tournant de l’histoire du t shirt se produit des années plus tard, vers 1918 lorsque la marine des Etats-Unis, l’US Navy adopte ce vêtement dans la tenue règlementaire des marines. L’armée s’inspire des tricots de corps en coton porté par les européens. Ces sous-vêtements (car il s’agit alors toujours d’un sous-vêtement), ont bien des avantages comparé à leurs uniformes de laine : mouvements aisés, matière résistante, séchant rapidement. A l’époque pourtant, ce n’est pas encore un habit tendance comme on le connait, puisqu’il reste inimaginable de le porter autrement qu’en uniforme ou sous-vêtement.

Le tee shirt, alors qu'il faisait seulement partie de l'uniforme de l'US Navy

Le mot entre au dictionnaire Merriam-Webster en 1920, avec pour définition « sous-vêtement, normalement en coton, sans col et à manches courtes« . L’engouement de la bourgeoisie pour le sport fait rentrer le tee shirt dans les moeurs, tel un vêtement que l’on convoite et que l’on porte fièrement. En 1932, Jockey International Inc crée une version plus moderne pour l’équipe de football de l’Université de Caroline du Sud. Cette version est si populaire que les étudiants commencent à les voler aux athlètes, et l’université fait marquer « Property of USC » dessus. Au lieu de dissuader les étudiants, le tee shirt n’en devient que plus convoité.

Le tee shirt, tel que porté par les sportifs de l'Université de Caroline du Sud

En juillet 1942, le magazine américain Life utilise la photo d’un soldat pour sa couverture. Le public international le découvre également avec la parution de photos de prisonniers de guerre américains, vêtus de leurs tee shirt et pantalon.

T shirt dans le magazine life

Le cinéma des années 50 a également popularisé le tee shirt. On peut voir certains acteurs phares de l’époque comme Marlon Brando ou James Dean. Le tee shirt a alors une image rebelle et séduisante. La coupe reste très ajustée. Manches très courtes, près du corps, col resserré, mais l’histoire du tee shirt est loin d’être finie.

Le tee shirt dans le cinéma des années 50

Marlon Brando et James Dean portant des tee shirts au cinéma

Petit retour en arrière, déjà en 1939 le tee shirt à message a connu ses premières heures. Il a été utilisé pour la promotion du film Le Magicien d’Oz, chose inédite pour l’époque. En 1948, le gouverneur Thomas E. Dewey l’utilisa pour sa campagne présidentielle.

Un tee shirt à message utilisée pour la première fois lors d'une campagne présidentielle

Mais le développement graphique du tee shirt se fait réellement à partir des années 60. L’encre au plastisol permet désormais d’imprimer plus facilement en sérigraphie. La sérigraphie offre une bonne durabilité dans le temps, mais impose un processus complexe, qui est plutôt destiné à la production en grand nombre. En effet, il faut pour cela réaliser un cadre, sorte de pochoir, qui servira à imprimer sur le te shirt.

Impression sur tee shirt dans les années 70

Les années 70 apportent leur lot de révolution avec l’avènement du transfert. Cette méthode consiste à imprimer dans un premier temps un motif sur un support spécifique, puis à le transférer sur le tissu à l’aide d’un fer à repasser ou d’une presse à chaud. Avantage majeur, il est possible de faire des pièces quasi uniques. Elle permet de faire « maison » ses propres imprimés, et de nombreux artistes créent ainsi leur modèles avec les moyens du bord.

Tshits des années 70

Cette technique du transfert sur tissu a pourtant des limites, qui conduira à une évolution du tee shirt imprimé. Le transfert donne un aspect rigide et rêche à l’impression, et s’use rapidement au fur et à mesure des lavages en machine.

La sérigraphie fait donc son retour. Même si elle n’offre pas les mêmes possibilités que le transfert, elle est à nouveau en vogue dans les années 80. En parallèle, le tee shirt est de plus en plus utilisé comme support publicitaire. Exemple de l’utilisation promotionnelle, l’impression « I Love New York » utilisée par la ville pour marquer l’amour de ses touristes pour ce lieu.

Imprimé I love

Aujourd’hui, il existe d’ailleurs de nombreuses autres méthodes d’impressions, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients, qui offrent un grand nombre de possibilités aux designers.

Les premiers t-shirts pour femme

Mais cela ne nous explique toujours pas comment on en arrive au tee shirt de grossesse, car jusqu’alors l’image du tee shirt est souvent masculine. Dans les années 60, les femmes commencent également à porter le fameux vêtement. Ci-dessus l’actrice Jean Seberg dans le film « A bout de souffle » (Jean-Luc Godard, 1960). La mode hippie n’en empare également, hommes et femmes se mettent à porter des tie-dye, tee shirts dont la teinture n’est pas uniforme. En réalité, à partir de là, le tee shirt devient réellement unisexe. Il y a bien-sûr des différences de coupe, mais devient populaire également auprès des femmes.

On trouve peut d’information sur les premiers tee shirts de grossesse. Les vêtements de grossesse, eux, existent sous différentes formes depuis des siècles. Dans les années 80, la mode était plutôt aux chemises qu’aux tee shirts.

Chemises de maternité dans les années 80

La mode des tee shirts de grossesse se développe dans les années 90, avec l’arrivée des tee shirts à messages. Principalement aux Etats-Unis, les messages sont amusants et décalés, transformant le ventre de la future maman en étendard pour un message humoristique. Les premiers tee shirts prévus pour la grossesse ont généralement une forme ample, afin de « laisser la place » au ventre naissant de la future maman. Aussi, ils ne sont pas toujours très esthétique, mais qu’importe, le but est d’attirer l’attention et de faire sourire. La priorité n’est pas forcément le vêtement en soi, mais simplement le texte inscrit dessus.

La mode se développe également en France, et prend de l’ampleur avec l’arrivée d’internet fin 90 et des boutiques en ligne. L’internet rompt les barrières, et permet à ce marché minoritaire de se développer à l’international. Ainsi ce qui était mode Outre-Atlantique le devient également en Europe, et le fleurissement de créateurs donne un nouvel essor aux tee shirts de grossesse, pour en faire aujourd’hui des produits réellement travaillés et originaux. Il existe même des tee shirts pour le futur papa.

Les teeshirts de grossesse Mini Nous

A présent, les matières sont étudiées pour le confort, la souplesse et la résistance du t shirt. Ce n’est plus un tee shirt amusant à porter quelques temps, mais un vêtement qualitatif prévu pour résister à l’épreuve du temps. Le choix des techniques d’impression est d’ailleurs très important. Si certains utilisent toujours du transfert pour obtenir un résultat rapide et facile, cette méthode pose encore des problèmes de durabilité et de qualité. D’autres marques ont développé après de nombreux tests des techniques offrant une meilleure résistance, tout en servant le design du produit.

Détail sur un tee shirt mini nous

La coupe a également évolué, puisqu’on a aujourd’hui un vêtement qui met réellement en valeur les courbes de la future maman. Loin du message promotionnel des années 90, le but est d’avoir un vêtement à part entière.

Strass sur les petits pieds Mini Nous

Ci-dessus un exemple avec un détail du tshirt Mini Nous de notre marque. La sérigraphie est en couleur argent, avec un effet légèrement métallisé, irisé pourra-t-on dire. Les doigts de pieds sont remplacés par des strass de différentes tailles.

Découvrez le reste de la collection de t shirt grossesse dans la boutique titoon®

Kim Kardashian n’assume pas ses rondeurs de grossesse

Kim-Kardashian-et-ses-rondeurs-de-grossesse

Depuis la date de son accouchement, Kim Kardashian, pourtant habituée aux sorties médiatisées, la jeune maman préfère rester loin des regards. D’après certaines sources, elle n’assumerait plus les rondeurs prises pendant la grossesse, et ne voudrait plus sortir de chez elle tant que les kilos pris pendant sa maternité ne seraient pas perdus. Ci-dessous, la photo prise portant ses vêtements de grossesse peu avant l’accouchement, qui laisse deviner ses rondeurs que la future maman a pris.

D’après d’autres sources people, elle suivrait un régime draconien qui lui aurait déjà fait perdre 22 kilos depuis l’accouchement de la petite North West.

Kim Kardiashian, quelques jours après son accouchement

Depuis le 15 juin 2013, la star n’est plus très présente, et c’est plutôt rare. Seulement deux choses comptent en ce moment à ses yeux : son bébé et la perte rapide de poids. Le coach Gunnar Peterson (qui a également aidé Kourtney Kardhashian a perdre du poids) s’occupe d’elle et lui a préparé un régime ultra-strict, afin d’obtenir des résultats très rapides.1200 calories maximum, essentiellement des boissons light préparées à base de légumes. Il faut dire que cette célébrité est bien entourée, car son propre chef lui élabore des jus de légumes frais à base de « de chou frisé, de céléri, d’épinards, de chou vert et de coriandre« , complété par du poulet, des salades allégées et des légumes vapeur.

En plus de son régime, elle allaite son bébé afin de favoriser la perte de poids. En effet, l’allaitement serait un facteur qui contribue souvent à mincir après un accouchement. La jeune maman brûle des calories pour chaque litre que son corps produit, et cela amène à un amincissement progressif.

Le prénom du fils de Kate Middleton et du Prince William

Le jeune prince George dans les bras de ses deux parents

C’est officiel, le prénom du jeune prince est connu. La maman a accouché depuis le lundi 22 Juillet 2013, mais personne ne connaissait son prénom jusqu’alors, hormis certainement les proches de la famille royale. Malgré l’annonce de la naissance de bébé très médiatisée, l’information n’avait pas filtré.

Après une longue attente, le mystère est enfin révélé. Ce petit prince s’appelle George. Précisément George Alexander Louis, prince de Cambridge. Un nom qui a suscité beaucoup d’intérêt et de spéculations, et qui met désormais fin à ce suspense.

kate-middleton-et-le-prince-william-avec-le-petit-george

Quelle a été la raison du choix du prénom de bébé, tradition ou simple préférence personnelle ? Difficile d’avoir la réponse exacte. Selon une annonce officielle de Buckingham Palace, ses deux parents « aimaient ces prénoms, rien de plus, rien de moins« . Le prénom George fait pourtant référence à la tradition en rappelant certains monarques, comme George Ier, couronné roi d’Angleterre et d’Irlande en 1714. Autre exemple, le père de la Reine Elizabeth II, était nul autre que George VI.

Le prénom George était très courant au début du siècle, même si il évoque immédiatement certaines personnalités de notre époque. Il vient du grec « gheorghios », et signifie « travailleur de la terre ». Sa fête est le 23 avril.